Menu

Les composants du lait maternel:

Les nutriments essentiels

Durant les premiers mois de la vie, le lait maternel est le seul à avoir les nutriments essentiels, essentiels au bon développement de votre bébé. C’est pour cela qu’il est très important que la maman se nourrisse suffisamment et de manière équilibrée. Des fruits frais, des légumes, des céréales et du poisson au moins une fois par semaine sont importants pour que bébé puisse avoir les vitamines, les minéraux, les oligoéléments et les acides gras essentiels. 
Selon les pédiatres, seuls la vitamine D et le fluor doivent être pris en complément préventif au lait maternel. En cas de carence en vitamine D, l’assimilation du calcium dans les os est dérèglé et pourrait causer des soucis plus tard. Au vue de notre situation géographique dans laquelle nous avons une trop faible exposition au soleil durant l’hiver et dans laquelle les dermatologues contre-indiquent l’exposition au soleil durant l’été, il est préférable de donner quotidiennement un complément en vitamine D durant la première année de bébé. 
Pour éviter tout risque de caries, il est préférable de donner également du fluor en complément.

LCP (oméga 3&6)

LCP (omégas 3&6) jouent un rôle important dans le développement du cerveau, du système nerveux et de la vue de bébé.
Les acides gras LCP (ou LC-PUFA) sont des acides gras polyinsaturés. Ils ont une fonction importante dans le développement du cerveau, du système nerveux et de la vue. Les acides gras LCP les plus importants pour le développement de la santé sont les acides arachidoniques (AA) et les acides docosahexaénoïques (DHA). Ceux-ci se retrouvent aussi dans le lait maternel. 
L’oméga 3 est particulièrement important pour le développement des cellules du cerveau et nerveuses. C’est dans les deux premières années de sa vie que le cerveau se forme et qu’il est important de consommer des omégas 3 : les omégas 3 devraient représenter 0.5% des besoins et apports nutritionnels journaliers.

Les bactéries lactiques naturelles

Le lait maternel contient différents acides lactiques naturels qui aident les bébés allaités à développer une flore intestinale saine. La maman transmet à bébé les différentes bactéries lactiques naturelles contenus dans le lait maternel lors de l’allaitement. Ils se fixent dans les intestins, repoussent les microbes indésirables et contribuent ainsi à une flore intestinale saine. C’est ainsi que les bébés allaités se construisent un manteau protecteur car 70% des défenses immunitaires se trouvent dans les intestins.

Lait maternel et fibres nutritionnelles

Les fibres prébiotiques du lait maternel (les oligosaccharides du lait maternel) servent de nutriments aux acides probiotiques et contribuent ainsi à une flore intestinale saine.

Autres composants protecteurs précieux contenus dans le lait maternel

Dans le lait maternel se trouvent encore d’autres éléments essentiels permettant à bébé d’être protégé et de se développer sainement. 
Voici quelques exemples:

  • Des anticorps (immunoglobulines) ou lysozymes ayant un effet direct contre les bactéries
  • Des antioxydants et différents neurotransmetteurs permettant de lutter contre les infections
  • La lactoferrine qui permet l'absorption optimale du fer dans le corps et lutte également contre les bactéries
  • Toutes les fonctions des composants du lait maternel ne sont pas encore connues
  • Beaucoup d’autres composants n’ont pas encore fait l’objet de recherches pour le moment.