Quand et à quelle fréquence Bébé doit-il boire ?

Bien boire doit aussi s’apprendre

Pendant les six premières semaines de son existence, un bébé est totalement insensible au temps qui passe. Il est incapable de différencier le jour de la nuit. Cela s'applique tant au rythme de ses repas qu'aux phases de son sommeil. C'est pourquoi, pendant les premières semaines, des horaires fixes ne contribueraient qu'à stresser votre enfant.

Au début, il lui est impossible de supporter des repas administrés à des intervalles relativement importants. Ces intervalles entre deux repas augmentent progressivement durant les premières semaines pour se stabiliser, en règle générale, entre trois et quatre heures. Cela signifie que, pendant les toutes premières semaines, votre enfant a besoin de six à huit repas environ par 24 heures.

Une des conditions essentielles au développement d'un rythme d'alimentation normal de votre bébé est de lui donner le sein dès qu'il a faim. Ainsi votre enfant est alimenté en fonction de ses besoins et votre quantité de lait s'adaptera aux besoins du bébé en quelques jours seulement.

Lorsque l'appétit de votre bébé augmente, il voudra boire plus fréquemment. Ce besoin accru favorisera la formation de lait et votre quantité de lait s'adaptera automatiquement aux nouveaux besoins de votre enfant. Lorsque le sein produit davantage de lait, les intervalles entre les allaitements augmentent automatiquement en proportion.

Important : Il faut cependant noter que votre nouveau-né ne peut se passer de manger la nuit. En effet, les bébés sont incapables d'absorber de grandes quantités de liquide en une seule fois. Il faut compter 12 à 16 semaines au moins, avant qu'ils ne puissent, pour ainsi dire, faire leurs provisions de liquide, lors de la tétée ou du biberon du soir.