Nature & Science main dans la main

Sur la base des dernières découvertes de la recherche sur le lait maternel, le département Nutrition & Science de HiPP a développé une nouvelle génération de lait infantile :

HiPP COMBIOTIC®


HiPP COMBIOTIC : une formule sûre sur le long terme

 

L’alimentation naturelle du nourrisson, le lait maternel, est à la base même du développement de préparations pour nourrissons contenant des pré- et probiotiques.
En plus des oligosaccharides du lait maternel (HMO) comme prébiotiques, le lait maternel contient une variété de bactéries probiotiques.


L’ESPGHAN, par exemple, exige que la sécurité et les avantages de chaque substance prébiotique et probiotique soient établis dans des études scientifiques, individuellement et pour toute combinaison des deux. De plus, des données à long terme sont indispensables pour montrer l'influence que l'administration précoce de probiotiques peut avoir sur la santé ultérieure de l’enfant (1).

Fig.1 Sécurité à long terme des préparations pour nourrissons (étude de suivi GOLF 2) 10 : Données anthropométriques pour le poids corporel, la taille corporelle, le tour de tête en relation avec la nutrition.

L. fermentum et Galactooligosaccharides (GOS) dans les aliments pour nourrissons

La souche L. fermentum présente dans les formules HiPP a été obtenue à l'origine à partir du lait maternel et est également un colonisateur typique de l'intestin du nourrisson.

Ce probiotique a été étudié dans de nombreuses études en cultures cellulaires et chez l'animal, suivis d'essais sur l'homme, d'abord chez l'adulte et plus tard chez le nourrisson.

Les résultats indiquent que L. fermentum CECT5716 n'est pas seulement une souche probiotique sûre, mais qu'elle survit également au tractus gastro-intestinal (2, 3) et a une influence positive sur le système immunitaire (4, 5, 6, 7).


Une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée portant sur 121 nourrissons âgés de 1 à 6 mois a montré que L. fermentum et GOS sont également sans danger dans les préparations pour nourrissons et entraînent également une réduction significative des infections pendant cette période (8). Une étude de la formule de suite contenant L. fermentum et GOS a produit des résultats similaires (9).

Le suivi confirme la sécurité à long terme

Le suivi de l'étude clinique des préparations pour nourrissons confirme que les préparations contenant du GOS et du L. fermentum sont également sans danger à long terme (10). Selon les auteurs, il s'agit de la plus grande étude à long terme sur l'innocuité des probiotiques dans les préparations pour nourrissons.


Les données de 91 enfants qui avaient initialement participé à l'étude initiale de 2012 ont été utilisées pour le suivi randomisé. L'objectif principal était d'enregistrer la croissance en poids, taille et circonférence de la tête aux âges de 0,5, 1, 2 et 3 ans.


Maldonado et coll. ont montré que les enfants qui avaient reçu des préparations pour nourrissons avec GOS et L. fermentum au cours des six premiers mois de la vie (groupe d'intervention) avaient suffisamment grandi par rapport aux enfants qui avaient reçu une préparation sans probiotiques (le groupe témoin).


À l'âge de trois ans, les valeurs moyennes du poids, de la taille et du tour de tête étaient similaires chez les enfants des deux groupes (figure 1). Aucune différence n'a été trouvée dans l'incidence des infections, des maladies non infectieuses et des problèmes intestinaux.

Les bactéries intestinales trouvées dans les selles étaient également comparables dans les groupes respectifs.

En conclusion

•    Le suivi de l'étude clinique avec les préparations pour nourrissons a confirmé l'innocuité à long terme de l'utilisation précoce de L. fermentum.


•    L'absence de toute différence dans la fonction intestinale, les paramètres des selles et l'incidence de maladie était attendue. L'effet des probiotiques ne se manifeste toujours que pendant la période d'ingestion, tandis que dans le cas des préparations pour nourrissons symbiotiques, il se manifeste au cours des six premiers mois de la vie. La réduction des infections est particulièrement importante pendant cette période car les nourrissons sont très sensibles pendant les six premiers mois.

•    L'étude de suivi renforce ce que les études sur les nourrissons et les préparations de suite ont déjà montré : l'ajout de pré- et probiotiques aux préparations pour nourrissons est un pas important dans la bonne direction et un concept tourné vers l'avenir pour la composition des préparations pour nourrissons.

Références
1. Braegger C et al. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2011; 52: 238–50.
2. Martin R et coll. Hum Lact 2005; 21: 8–17
3. Lara-Villoslada F et al. J Dairy Res. 2009; 76 (2): 216-221.
4. Peran L et al. Int J Colorectal Dis 2006; 21 (8): 737–746.  
5. Olivares M et al. J Appl Microbiol 2006; 101 (1): 72–79. 
6. Arribas B et al. Br J Nutr 2009; 101 (1): 51–8.
7. Peran L et al. Br J Nutr. 2007; 97 (1): 96-103.
8. Gil-Campos et al. Pharmacol Res 2012; 65: 231-238.
9. Maldonado et coll. J Pediatr 2012; 54: 55–61.
10. Maldonado et coll. Pharmacol Res 2015; 95–96: 12–19, en ligne.

Une composition symbiotique unique qui permet de réduire l’incidence des infections respiratoires et gastro-intestinales

 

Les deux études en double aveugle, randomisées et contrôlées par placebo, GOLF 1 et GOLF 2 (GO = GOS, LF = L. fermentum) ont examiné l'innocuité et les effets des préparations pour nourrissons contenant des pré- et probiotiques . Les enfants avec une préparation pour nourrissons pré- et probiotique (symbiotiques) ont été comparés aux enfants du groupe témoin qui ont reçu une préparation contenant uniquement des prébiotiques (GOS) (1).

Résultats :

  • L'administration combinée de culture d'acide lactique naturel L. fermentum hereditum® et GOS (Galacto-Oligosaccharides) chez le nourrisson (étude GOLF 2) ainsi que dans les préparations de suite (GOLF 1) s'est avérée sûre et bien tolérée.
  • De plus, dans les deux études, l'administration d'une formule pré- et probiotique a nettement réduit l'incidence des infections gastro-intestinales : sur une période de six mois, il y a eu 71% de cas de diarrhée en moins (2) avec les préparations pour nourrissons et 46% de moins (1) avec le formule de suite que dans le groupe de comparaison.

 
De plus, les infections respiratoires ont été réduites de 26% chez les enfants avec la formule de suite symbiotique (voir Fig. 2).

Fig.2 : Étude avec les préparations pour nourrissons (GOLF 2) et avec les formules de suite (GOLF 1) : Incidence de l'infection par rapport aux préparations pour nourrissons ou à la formule de suite administrées.

En conclusion

•    Infections significativement moins nombreuses avec les préparations de suite avec L. fermentum + GOS par rapport uniquement aux prébiotiques (GOS).
•    Les études satisfont aux 3 exigences de l'ESPGHAN, à savoir que l'innocuité et les effets des préparations pour nourrissons pré et probiotiques doivent être démontrés.
 
HiPP propose des préparations pour nourrissons contenant ces deux composants sous le nom de HiPP COMBIOTIC®.


Références

1. Gil-Campos et al. , Pharm Res, 65 (2): 231-8, 2012.
2. Maldonado et coll. , J Pediatr Gastroenterol Nutr, Vol.54: 55-61, 2012.
3. Société européenne de gastroentérologie, d'hépatologie et de nutrition pédiatriques - Braegger et al .: JPGN, 52: 238 - 50, 2011.

 

NOUVELLE ÉTUDE !

En savoir plus sur nos laits

 

Diarrhées du nourrisson : de nouveaux résultats confirment l’efficacité du L. fermentum CECT5716